Assurance de prêt : les critères à passer en revue pour faire le bon choix

Assurance de prêt : les critères à passer en revue pour faire le bon choix

La banque vous imposera de souscrire à des garanties au moins équivalentes à celles du contrat qu'elle propose. C'est souvent le point de départ qui guide tout emprunteur à la recherche d'une assurance déléguée.

Mais parfois ces garanties ne sont pas suffisantes, il est donc important de se poser les bonnes questions pour choisir son assurance de prêt en toute connaissance de cause.

Vous trouverez ci-après une liste des points à passer en revue pour ne rien oublier et surtout s'assurer que le contrat auquel vous souscrivez est bien celui qui convient à votre besoin et à votre profil (et pas seulement à votre budget).

Dans tous les cas, contactez nous pour que nous vous aidions à faire le point et à vous assurer efficacement et de manière optimale !

Pour bien choisir son assurance emprunteur :

  • Bien analyser mon besoin en fonction de ma situation professionnelle : quelles garanties me faut il ? Si je travaille, je dois penser à prendre une garantie incapacité de travail et invalidité totale ou partielle (qui est d'ailleurs souvent demandée par les banques). A quoi correspond l'invalidité totale ou partielle ? Dois-je souscrire à une assurance perte d'emploi ?
  • Quelles sont les exclusions ? Dois je souscrire à une option rachat des exclusions dos et psy pour être couvert en cas d'arrêt de travail ou d'invalidité, lié à une pathologie disco-vertébrale ou psychiatrique, sans condition d'hospitalisation ? Le sport que je pratique ou la profession que j'exerce sont ils bien couverts par le contrat ?
  • Les garanties du contrat qui m'est proposé sont elles irrévocables ? Est ce que je resterai couvert aux mêmes conditions et au même tarif  en cas de changement de situation personnelle et professionnelle (départ à l'étranger, changement de profession...) ?
  • Comment le contrat auquel je m'apprête à souscrire indemnise en cas d'incapacité de travail ? Pour cela dois-je être inapte à pratiquer ma profession ou n'importe quelle profession ? De même, serais je couvert si je suis licencié et que je me retrouve sans emploi au moment du sinistre ? Enfin, serais-je couvert si je travaille à temps partiel pour cause de mi-temps thérapeutique ?

Assurance De Prêt, Comparez et Réalisez de grosses économies grâce à la Délégation d'Assurance !

    

D'autres points indispensables quand on souscrit à une assurance de crédit :

  • Bien faire attention au type d'indemnisation auquel je souscris : En cas d'incapacité de travail, mon indemnisation sera-t-elle forfaitaire (la totalité de mon échéance de crédit) ou indemnitaire (seulement une partie de l'échéance pour palier aux revenus perdus) ?
  • Quel délai de franchise sera appliqué en cas d'incapacité de travail ? Si je suis salarié depuis plus de 1 an, alors la franchise classique de 90 jours me convient car mon employeur prendra en charge 100 % de mon salaire pendant les 3 premiers mois de mon arrêt. Par contre, si je suis TNS ou profession libérale, alors il vaut mieux réduire la franchise à 15 ou 30 jours.
  • Les garanties auxquelles j'ai souscrit me couvrent elles bien pour toute la durée de mon prêt ou certaines s'arrêtent elles dès que j'ai atteint un certain âge ?
  • En cas d'incapacité de travail, quelle sera la durée de mon indemnisation ? Un, deux ou trois ans ?

Faites votre devis gratuit d'assurance de prêt maintenant ! Résultats immédiats !

Etre vigilant aussi sur les éléments suivants :

  • Le tarif est il garanti ? Le tarif que vous acceptez à l'adhésion ne subira-t-il aucun changement, sauf en cas de modification des caractéristiques de votre prêt ?
  • Quelle est la base de calcul des cotisations ? Est ce que je paie mon assurance sur le capital restant dû ou sur le capital initial ?
  • Serais je exonéré de payer les cotisations d'assurance sen cas de sinistre ? Certaines compagnies proposent que vous ne payiez plus les cotisations en cas de sinistre et d’indemnisation.
  • Le contrat auquel je m'apprête à souscrire majore-t-il les tarifs pour certaines professions ? Manutention, travail en hauteur, certains contrats majorent les tarifs en fonction du risque métier.

Assurance de prêt, faire le bon choix : Vidéo :

Enfin, ne surtout pas oublier de regarder les points suivants :

  • Quelle quotité dois-je souscrire ? Si je suis seul à assumer les revenus du foyer, alors je m'assure à 100 %, si nous sommes deux à pourvoir aux besoins de la famille, chacun peut être assuré à 50 %. Cela peut aussi dépendre de ce que la banque vous imposera
  • Quelles sont les formalités médicales à réaliser ? Si je suis pressé et que la pérennité de mon financement immobilier en dépend, je devrai plutôt privilégier une compagnie qui fonctionne avec des formalités médicales simplifiées.
  • Suis je couvert par mon contrat si je me déplace dans le monde entier à titre personnel ou professionnel ?
  • Quel contrat ai-je plutôt intérêt à souscrire en fonction de mon profil ? En fonction de son âge et de son état de santé, il vaudra mieux opter pour une délégation d'assurance.
Comparez nos solutions d'assurance emprunteur
Format: 20/04/2019