Assurance emprunteur, les exclusions des contrats

Assurance emprunteur, les exclusions des contrats

Il faut bien prendre le temps de lire la liste des exclusions (certains sports et professions) correspondant aux sinistres pour lesquels l’assurance refuse de garantir le risque.

De plus, certains contrats proposent des options permettant de racheter certaines des exclusions les plus courantes comme les affections du dos et d’ordre psychiatrique.

Les risques ne sont pas garantis dans certains cas

Les exclusions correspondent aux sinistres pour lesquels l’assurance refuse de garantir le risque.

Elles doivent être obligatoirement listées dans les conditions générales de vente et être identifiables et mentionnées en caractères très lisibles.

Cette liste peut paraître longue et rébarbative, nous vous conseillons néanmoins d’y prêter une grande attention lors du choix de votre délégation d’assurance emprunteur, afin de ne pas avoir de mauvaises surprises en cas de sinistre.

Certaines exclusions sont dites « générales » et apparaitront dans tous les contrats d’assurance emprunteur. Ce sont notamment les faits volontaires de l'assuré ou du bénéficiaire, le suicide de l'Assuré pendant la première année d'assurance et les conséquences des faits de guerre.

Les exclusions les plus courantes

A titre d’exemple, voici les exclusions les plus courantes :

  • certains accidents de navigation aérienne (acrobaties, exhibitions, records, vols sans autorisation valable...)
  • les explosions nucléaires et leurs conséquences
  • les conséquences des actes de terrorisme
  • les accidents en état d'ivresse et l'alcoolisme, l'usage de stupéfiants
  • la pratique d'un sport à titre professionnel, la pratique de sports dangereux (saut à l'élastique...)
  • les affections psychiques ou neuro-dépressives, les affections discales ou vertébrales
  • la manipulation d'engins explosifs, de produits inflammables ou toxiques
  • les activités répréhensibles par le Code Pénal
  • les suites et conséquences des émeutes, mouvements populaires, grèves, acte de terrorisme, en cas de participation active de l'assuré
  • les conséquences de mutilation intentionnel de l'assuré
  • les suites et conséquences des maladies ou accidents antérieurs à l'adhésion
  • les grossesses et période de congés légaux de maternité
  • le traitement et les opérations à but esthétique…

Pensez donc à comparer et souscrire les garanties adaptées à vos besoins.

Le rachat des exclusions

Certains assureurs proposent des options qui permettent de « racheter » des exclusions et donc de le garantir moyennant une tarification supplémentaire. C’est notamment le cas des affections du dos et psychiatriques.

Dans la plupart des contrats, les garanties de base les prennent en compte mais uniquement si vous êtes hospitalisé plus de 8 jours. Si vous souhaitez être garanti pour ces risques sans condition d'hospitalisation, nous vous conseillons vivement de souscrire à l'option rachat des exclusions dos et psy.

Contactez-nous

 01 41 78 38 03

Comparez nos solutions d'assurance emprunteur
Format: 08/06/2017